En Europe,  Week End

Notre premier voyage – Dublin !

« Et si nous partions à Dublin ? » Seulement 15 jours que nous étions ensemble et nous avions déjà envie de parcourir le monde ensemble ^^ Le monde s’apparentant ici à Dublin 😀

Et par le plus grand des hasards ou pas 😉 les Red Hot y passaient en concert. Ni une ni deux, nous prenions nos billets ! Et nous voici partis pendant deux jours arpenter la capitale irlandaise !

Notre pense bête  

  • Adaptateur électrique
  • Parapluie / Kway
  • Prendre une carte de transport
  • Trajet Aéroport / Centre Ville : Navette / Bus AIRLINK pour rejoindre le centre ville 30 min - 6€ l'aller ou 10€ l'aller-retour.
  • Musée de la Guinness : A partir de 18€50 par adulte en ligne en fonction de la date et de l'horaire choisis (gratuit pour les enfants de moins de 13 ans).
  • Trinity College : L' entrée sur le campus est gratuite, celle de la bibliothéque est à 10€ en ligne.
  • Logement : Nous avons réservé une chambre d'hotel au Central Hotel sur Dame Street.

 

Nos découvertes 

La "Old Library" de Trinity College

Conçue sur le modèle des universités d’Oxford et Cambridge, l’université de Dublin est la plus ancienne université de l’irlande. Architecturellement parlant,  c’est le genre de lieu qui me donne envie d’étudier.

Ce qui la rend également célèbre, c’est sa bibliothèque, située en son coeur. Elle accueille des livres particulierement anciens, dont certains remonteraient jusqu’au 5ème siècle. Parmis les plus célèbres manuscrits, nous avons pu accéder, dans une salle voisine de la bibliothèque, au célèbre Book of Kells, un manuscrit médiéval dattant de l’an 800, magnifiquement calligraphié et enluminé par les moines de l’époque.

Après avoir traversé le magasin de souvenir, il suffit de monter les escaliers pour accéder à cette grande salle. Nous avons pu également observer, au milieu de celle-ci, la plus vieille harpe d’Irlande (celle inscrite sur les pièces de monnaie irlandaises).

La Guinness Storehouse

Difficile de tout parcourrir en un week end, nous avons donc fait le choix de « flanner » au musée de la Guinness et de remettre la visite d’une distillerie de whisky à un prochain week end.  

Je n’aime pas autant la bière brune que Cyrille, voire je n’aime pas du tout 🙁 Mais l’idée d’apprendre la fabrication du breuvage, quels ingrédients (secrets ou non) sont utilisés, était intéressante.

Des expériences interactives ont rythmé notre visite afin de nous donner plus d’informations sur l’histoire de la marque, la tradition du brassage ainsi que le transport et la publicité.

Au fil des étages et des pièces, nous avons découvert les ingrédients nécessaires au brassage : l’eau, l’orge, le houblon et la levure ; les méthodes de création ; l’histoire de la marque et la mission de responsabilisation de la marque face à la consommation d’alcool… 

Nous avons retrouvé également de nombreuses archives de la marque dont des documents datant de 1759 (à savoir le bail), des photos, des vidéos, des posters, des bouteilles, de cartes, et autres artefacts permettant de suivre et de comprendre l’évolution de la société et de ce produit phare qu’est la Guinness. 

Tous les billets pour adultes donnent droit à une pinte de Guinness gratuite ;p

Le parc Saint Stephen Green

Un de nos plaisirs lors de nos escapades est de se poser un moment dans un parc. C’est qu’on en fait des kilomètres à pied 😉 Le Parc St Stephens Green est situé dans le centre ville de Dublin. Parfait pour marquer une pause entre deux visites ou deux bières ^^.

Le Quartier de Temple Bar

Incontournable … nous admirons chaque échoppe et pubs du coin. Chaque devanture fleurie et enseigne attirent notre œil, et la musique qui en émerge nous convainc d’y entrer le temps d’un verre…

La bière brune ce n’est pas mon truc … donc Irish Coffee please 😀

Les ponts de Dublin ...

Dublin est traversé par la rivière Liffey. Elle prend sa source dans les montagnes de Wicklow, et coule jusqu’à Dublin, pour la traverser de part en part.

Afin de rejoindre le concert des Red Hot, il nous a été très agréable de se balader sur les bords de la Liffey avec ses ponts et ses quais.

Le Pont Samuel Beckett (Samuel Beckett Bridge) est un pont d’architecture moderne repésentant la lyre, symbole de l’Irlande.  Il s’agit d’un pont à haubans, visant à relier Macken Street au sud de la rivière Liffey, à Guild Street et North Wall Quay dans la zone des Dublin Docklands. Construit en 2009, l’architecte de ce pont est Santiago Calatrava Valls.

Un des ponts principaux est le O’Connell Bridge (James Gandon-1794) . Il a la particularité d’être plus large que long (45 m. de longueur et 50 m. de largeur).

Et si nous partions sur la côte 😉

Nous avions envie de goûter au charme des villages portuaires irlandais. Par conséquent, nous avons pris le DART. C’est le RER de la ville. Il relie la banlieue du Grand Dublin avec le centre. Pour une balade sur les bords de mers, nous avons emprunté la ligne nord-sud qui va jusqu’à la pittoresque presqu’île de Howth (13 km au nord de Dublin) .
 

Sans perdre de temps, nous allons jusque là pour marcher le long du quai et avoir un meilleur point de vue sur la mer.

Howth est un joli port dans lequel se baignent des phoques.  C’est l’une des attractions touristiques de Howth, ces quelques phoques qui nagent dans le port, attendant que les passants leur jettent un peu de nourriture. 

Après avoir pris notre ration d’iode, il est temps de trouver de quoi remplir nos estomacs avant de rentrer sur Dublin pour prendre notre vol.

Nos pauses gourmandes 

Au Stags Head dans le quartier Temple Bar de Dublin. Ce pub fait partie des doyens de Dublin puisqu’il date du XIXe siècle.
The Rolling Donut, tout donnait envie ! Ce sont des donuts (sans trous mais bien garnis !).

Dublin nous a laissé un bien agréable souvenir. La ville est à taille humaine et l’accueil a partout été gentil. Lorsque nous retournerons en Irlande, nous y passerions volontiers de nouveau une ou plusieurs journées, notamment pour découvrir Wicklow Mountains et le reste du pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *